Après la minute littéraire, je décide d'ouvrir une chronique musicale sur mon blog à l'instar de mon poto Washi.
Idée pas si saugrenue d'autant que Kilian a toujours été immergé, depuis son plus jeune âge, dans la musique que nous écoutons Amandine et moi.

Je ne suivrai aucun rythme particulier pour cette chronique, tout se fera naturellement au fil de mes découvertes.




Aujourdh'ui, il s'agit de Fink et son album Distance and Time, sorti très récemment.
Perso, je dirais je kiffe grave c'est super beau. Ca me rappelle mon super ami José González sous certains aspects, la musique qui vous zenifie, amenant votre esprit à vagabonder le coeur léger. A écouter affalé sur un sofa ou allongé dans son lit en bouquinant... Radio Nova fait tourner le titre If Only ces temps ci. Merci Nova!


L'avis de la Fnac, plus pointu pour les zicos:
Fort du succès de son premier album Biscuit for breakfast , FINK revient avec un 2ème album imparable. Similaire à son premier opus par son ambiance folk / blues, Distance & Time accueille pourtant une orchestration basse / batterie / guitares / claviers, et a une dimension pop / rock plus évidente encore. Les thèmes abordés restent liés à son quotidien, son rhythme de vie et bien entendu ses relations amoureuses. De « If Only » au rythme lancinant à un « Blueberry Pancakes » aux envolées de guitares hypnotiques, Distance & Time est l’un des grands disques de cette rentrée et FINK s’inscrit comme un artiste au potentiel gigantesque.

Pour écouter des extraits ou acheter l'album au format mp3, pourquoi ne pas se rendre ici : Page de l'album sur Fnacmusic.

Un petit clip pour vos petits chnœils et oreilles: